Le Festival fête ses 20 ans

"Si des images il y en a trop, des regards il en manque"
Eric Pauwels

Affiche Chroma 2019 WEBEn 20 ans, nous vous avons proposé une sélection de plusieurs centaines de films (environ 450).
Des films qui très souvent ne passent pas dans les circuits de distribution habituels, films parfois difficiles, mais qui par leur regard singulier sur le monde nous questionnent et nous enrichissent.

 

 

La présence toujours sollicitée des réalisateurs ouvre une réflexion sur des sujets très divers, et aiguise notre regard grâce à une écriture cinématographique originale en adéquation avec le sujet traité. Pour ce vingtième anniversaire, il nous est apparu judicieux de sélectionner quelques uns de ces films que peu d’entre vous ont pu voir, qui ont particulièrement modifié notre regard et ont souvent disparu des écrans :


- Comme des lions de pierre à l’entrée de la nuit
d’Olivier Zuchuat,
- Les statues meurent aussi d’Alain Resnais et Chris Marker,
- Films rêvés d’Eric Pauwels,
- Disneyland, mon vieux pays natal d’Arnaud des Pallières,
- Le jardin des deux rives d’ Amel El Kamel,
- La langue ne ment pas de Stan Neumann,
- Le ciel dans un jardin de Stéphane Breton,
- Border de Laura Waddington,
- Le Bonheur…Terre promise de Laurent Hasse.


Nous invitons les spectateurs anciens ou nouveaux, à découvrir ou redécouvrir ces films d’auteurs.

 

////////////////////

 

 

Jeudi 28 novembre à 18h /1ère partie (pause rillettes offerte) et 20h30 /seconde partie

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LES FILMS RÊVÉS

2010, 180 min

Réalisation : Eric PAUWELS

1 LesFilmsReves Aux ecrans du reelLes Films rêvés n’est en aucune façon un inventaire nostalgique des films à faire, ni même un catalogue d’histoires plus captivantes les unes que les autres, mais l’interrogation persistante de cette instance qu’est le rêve, condition de toute création artistique.
Tout ici se concocte au fond d’un jardin, dans une cabane bleue où s’accumulent des matériaux  hétéroclites : extraits de films précédents de l’auteur, images empruntées, fragments de fictions et clins d’oeil à Hollywood. On voyage beaucoup dans Les Films rêvés, mais ce sont des voyages en trompe-l’oeil..

 

////////////////////

Vendredi 29 novembre à 18h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> DISNEYLAND, MON PAYS NATAL

2001, 46 min

Réalisation : Arnaud DES PALLIÈRES

Disneyland, grand parc d’attraction au coeur de l’Europe, enclave du rêve, paradis pour les enfants où le réalisateur Arnaud Des Pallières promène sa caméra numérique et filme comme un touriste ordinaire. Mais par le récit doux amer qu’il énonce d’une voix blanche, par la musique minimaliste de Martin Wheeler, il induit un trouble, un malaise qui contribuent à déréaliser les images, à opérer un décalage entre réalité et rêve et à donner ainsi une dimension absurde à ce parc du bonheur.

 

> BORDER

2004, 27 min

Réalisation : Laura WADDINGTON

Border Aux ecrans du reelEn 2002, Laura Waddington a passé plusieurs mois dans les champs autour du camp de la Croix-Rouge à Sangatte avec des réfugiés afghans et irakiens qui essayaient de traverser le tunnel sous la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Au milieu d’eux, sa caméra nous fait ressentir au plus près la peur de ceux qui sont pourchassés.

 

Restauration

 

////////////////////

 

Vendredi 29 novembre à 20h30

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> COMME DES LIONS DE PIERRE À L'ENTRÉE DE LA NUIT

2012, 87 min

Réalisation : Olivier ZUCHUAT

4 CommDesLions Aux ecrans du reel…ou la poésie comme arme de résistance et de survie. Dans l’ile de Makronissos en Grèce, 80 000 citoyens grecs furent internés entre 1947 et 1950 pour « lutter contre l’expansion du communisme ». Parmi eux, de nombreux écrivains et poètes, dont Yannis Ritsos. Ce film d’une très grande beauté et sobriété entrecroise des images d’archives saisissantes du camp d’alors, martelées par les slogans de rééducation et de longs travellings sur les ruines d’aujourd’hui, accompagnés seulement de la lecture à nu de ces poèmes cachés et retrouvés dans le sol de cette île.

 

////////////////////

 

Samedi 30 novembre à 11h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LES STATUES MEURENT AUSSI

1953, 30 min

Réalisation : Ghislain CLOQUET, Chris MARKER, Alain RESNAIS

"On nous avait commandé un film sur l’art nègre. Chris Marker et moi sommes partis de cette question : pourquoi l’art nègre se trouve-t-il au Musée de l’Homme, alors que l’art grec ou égyptien est au Louvre ?"
Alain Resnais filme une virulente diatribe contre les insoupçonnables méfaits du colonialisme. Longtemps interdit, puis mutilé par la censure française, le film n’a rien perdu de son actualité…

 

> LE JARDIN DES DEUX RIVES

2013, 21 min

Réalisation : Amel El KAMEL

À la croisée de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos se trouve le quartier de l’Union, une vaste friche industrielle de 80 hectares. Le jardin des deux rives part à la rencontre des voix de ses derniers habitants. Et c’est une autre voix qui nous accompagne dans les rues désertées, en murmurant des poèmes de Mahmoud Darwich.

 

////////////////////

Samedi 30 novembre à 14h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LA LANGUE NE MENT PAS

2004, 80 min

Réalisation : Stan NEUMANN

De l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 à la capitulation allemande en 1945, le professeur Victor Klemperer tient un journal secret dans lequel il raconte la vie quotidienne d’un Juif allemand sous le Troisième Reich. Le même journal lui sert aussi de carnet de notes pour une grande étude qu’il rêve d’écrire s’il parvient à survivre.
Le sujet en est la langue nazie, cette nouvelle langue que tout le monde parle, Goebbels comme l’homme de la rue. Résister à la tyrannie de cette langue empoisonnée devient pour Klemperer plus important que la survie elle-même.

 

////////////////////

Samedi 30 novembre à 17h30

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LE CIEL DANS UN JARDIN

2004, 62 min

Réalisation : Stéphane BRETON

Récit, par le réalisateur, de son dernier voyage dans un pays lointain (une petite vallée des montagnes de Nouvelle-Guinée) où il se rendait régulièrement depuis longtemps et où le nouveau contexte politique l’empêche malgré lui, de revenir.

Un récit nostalgique sur la poésie des petites choses, loin du film ethnographique classique et du reportage exotique.

 

Restauration

 

////////////////////

Samedi 30 novembre à 20h30

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LE BONHEUR... TERRE PROMISE

2011, 93 min

Réalisation : Laurent HASSE

L’idée de départ est simple, elle consiste à effectuer une traversée de la France, seul et à pied, avec pour tout bagage une caméra. C’est l’itinéraire que Laurent Hasse a choisi pour son nouveau film Le Bonheur…Terre promise. Il a décidé de suivre le tracé de la Méridienne verte, ligne imaginaire et symbolique qui traverse le pays de la frontière espagnole à la mer du Nord.
Au gré de ses rencontres, toujours fortuites, Laurent Hasse aura comme seule ambition d’aller vers l’autre pour questionner et tenter de voir si « la perception que l’on se fait du bonheur évolue au gré du voyage, des rencontres, des situations et de l’environnement géographique ».
Road movie pédestre, solitaire et pourtant riche en rencontres humaines.

 

////////////////////