Ciné-Poche. vendredi 25 novembre à 18 h

CARGO
2011, 29 min - Réalisation : Laura WADDINGTON


prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 09 Image 0001Munie d’une "commande pour une vidéo sur un port", Laura Waddington réussira à se faire embarquer plusieurs semaines sur un cargo (entre Venise et Moyen-Orient).
Un commentaire intime et pénétrant, des images mi-réelles, mi-rêvées nous font partager ce voyage hors du temps, ces "limbes" où vivent des marins clandestins, parias qui jamais ne quittent le bord, mais à qui la réalisatrice rend dignité et humanité (fidèle en cela à son témoignage sur Sangatte).

 

INSOMNIES
2001, 25 min - Réalisation : Christine SEGHEZZI


prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 09 Image 0002Une femme n’arrive pas à dormir. Elle se lève et erre dans les rues de Paris à une heure où les noctambules sont déjà rentrés et ceux qui se lèvent tôt dorment encore... Un projet de moyen métrage.

 

 

 

////////////////////

Vendredi 25 novembre à 20h30

Ciné-Poche

IRAN, UNE RÉVOLUTION CINÉMATOGRAPHIQUE

Réalisation : Nader Takmil HOMAYOUN

2006, 97 min

prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 10 Image 0001Grande fresque retraçant l’histoire et l’évolu- tion du cinéma iranien au travers des boulever- sements historiques, politiques et sociaux de l’Iran depuis la fin de la Première guerre mon- diale jusqu’à nos jours. Composé d’extraits de films, d’interviews de professionnels du cinéma, d’images d’archives, ce film montre comment les cinéastes se sont frayés un chemin artistique, politique et social, en prenant des risques pour décrire la réalité iranienne et contourner les obs- tacles de la censure sous les différents régimes.

////////////////////

 

 

Samedi 26 novembre à 14h

Ciné-Poche

SOUVENIRS D'UN FUTUR RADIEUX

Réalisation : José VIEIRA

2014, 78 min

prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 11 Image 0001Regard croisé sur deux bidonvilles, à 40 ans d’intervalle, construits sur un même territoire, hors ville, près de Massy.
"Nous habitions un bidonville par temps de croissance, de plein emploi et d’avenir prometteur : c’étaient les années 60. Ils vivent dans un taudis dans un climat de crise, de chômage et d’exclusion. Ils viennent d’une région rurale où il n’y a pas de travail, où ils n’ont pas de terre. Ils fuient une de ces démocraties libérales où les plus démunis n’ont aucun droit. Nous avions fui une dictature où les grands propriétaires terriens étaient de véritables seigneurs féodaux. Nous venions du Portugal, ils viennent de Roumanie."
Le réalisateur creuse le présent de ce bidonville en quête d’un passé disparu, celui de son enfance, et en retour, cette expérience passée lui donne un regard singulier sur ceux qu’il filme.

////////////////////

 

 

Samedi 26 novembre à 16h30

Ciné-Poche

UNE JEUNESSE AMOUREUSE

Réalisation : François CAILLAT

2012, 105 min

prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 12 Image 0001Le narrateur raconte sa jeunesse amoureuse dans le Paris des années 1970 : récit d’une histoire intime autant qu’histoire d’une génération et aventure universelle. Cinéma de l’entrelacement, au montage musical et sensible. Le présent des images et des sons vient évoquer avec justesse une idée, un souvenir, une passion : fenêtres closes, noms de rues où chacun peut retrouver les traces sur lesquelles s’inscrit la mémoire de l’intime.
Un vertigineux voyage dans le temps et l’amour.

////////////////////

 

 

Samedi 26 novembre à 20h45

Ciné-Poche

FILS DE CAÏN

Réalisation : Marcell GËRO et Sara LÁSZLO

2014, 104 min

prog ecrans 2016VersionImprimerie1 Page 13 Image 0001Pali, Jozsef et Zsolt, meurtriers de quatorze et quinze ans, ont passé une grande partie de leur vie dans les prisons de la Hongrie communiste. Des vidéos d’archives remontant à leur incarcération nous montrent les trois adolescents confrontés à leur crime. Trente ans après, ayant payé leur dette, ils cherchent à trouver leur place dans une société fort changée.

////////////////////